Les Histoires Inédites du Petit Nicolas - Volume 2

Publié le par Tyler

N'ayant plus trop envie de lire depuis quelques temps, il semble que cette envie revienne assez rapidement avec le second volume des Histoires Inédites du Petit Nicolas (encore merci Tyflow pour le cadeau). Ce nouveau tome nous propose cette fois-ci 45 nouvelles histoires (pas forcément inédites pour tous) dont la majeure partie sont parues entre 1959 et 1965 dans les journaux Sud Ouest Dimanche et Pilote.


Pour ceux qui ne connaissent pas (encore), petit cours de rattrapage : Nicolas est un un enfant comme les autres, qui va à l'école comme les autres enfants et qui (comme chaque enfant) fait bêtises. Beaucoup de bêtises !

Avec ses copains Clotaire (Qui est le dernier de la classe. Quand la maîtresse l'interroge il est toujours privé de récré), Rufus (il a un sifflet et son papa est agent de police), Eudes (il est très fort et aime donner des coups de poing sur le nez des copains), Geoffroy (il a un papa très riche qui lui achète tout ce qu'il veut), Alceste (le meilleur copain de Nicolas. Il est gros et mange tout le temps) et Agnan (le premier de la classe et le chouchou de la maitresse), Nicolas nous conte avec ses yeux d'enfant les formidables aventures qui lui arrivent. A travers 7 livres rempli d'humour de gamineries et de tendresse (Le Petit Nicolas, Le Petit Nicolas et les Copains, Les récrés du Petit Nicolas, Le Petit Nicolas a des Ennuis, Les Vacances du Petit Nicolas et les volumes 1 et 2 des Histoires Inédites).

Pour vous, voici une histoire extaite du livre et qui s'intitule La Pétanque :

Geoffroy, c'est un copain qui a un papa très riche qui lui achète tout le temps des choses, est arrivé à l'école ce matin avec un gros paquet sous le bras. Nous lui avons demandé ce que c'était, mais Geoffroy, qui aime bien faire le mystérieux - ce qu'il m'énerve celui-là ! -, nous a dit qu'il nous montrerait à la récré, pas avant.

Et à la récré, Geoffroy a ouvert son paquet, et dedans, c'était plein de boules de pétanque. Des boules en bois, bleues, jaunes, rouges et vertes, et bien sûr, un cochonnet. Très chouette !

- Voilà, a dit Geoffroy. On va jouer par équipes de deux. Moi je prends Eudes, et les boules rouges.
- Et pourquoi, je vous prie ? a demandé Rufus.
- Parce que les boules de pétanque sont à moi. C'est pour ça que je prends Eudes, a répondu Geoffroy.
- Eudes, ça m'intéresse pas, a dit Rufus. Ce que je veux savoir, c'est pourquoi tu prends les boules rouges, je vous prie ? Cliquez ici pour lire la suite.


A découvrir donc de toute urgence pour ceux qui ne connaitraient pas. Les autres quant à eux, devraient savourer avec un grand plaisir de retrouver leur petit écolier préféré dans de nouvelles aventures qui promettent de rappeleler quelques bons souvenirs.

Publié dans Littérature

Commenter cet article