Dream Theater - Score

Publié le par Tyler

Pour son 20ème anniversaire Dream Theater a offert à ses fan une soirée mémorable le 1er avril de cette année (a very special evenning with Dream Theater). Enregistré au Radio City Music Hall de New York (l'équivalent de l'Olympia), cette soirée concluait une tournée riche en émotions et en surprises pour le groupe (mais aussi pour les fans).

Ayant déjà sorti cette année un official bootleg où le groupe reprennait l'integralité de l'Album Dark Side of the Moon de Pink Floyd (et préparant sûrement celui de la reprise du fabuleux live de Deep Purple Made in Japan), Dream Theater sort donc fin août un double dvd et un triple cd du concert de New York.
Débutant le show par The Roots of all Evil et I Walk Beside You (deux chansons de leur dernier album : Octavarium), le groupe fait un flashback pour revenir à leurs origines en 1985 (l'époque où ils s'appellaient Your Majesty) et enchaînent sur Another Won. Les virtuoses du metal progressif enchaîneront donc chronologiquement les chansons jusqu'à l'entracte (devenu assez habituel sur cette tournée) concluant cette première partie du concert par le magnifique The Spirit Carries On.
Fin de l'entracte et ô surprise, Dream Theater a été remplacé par un orchestre d'une trentaine de musiciens entamant Six Degrees of Inner Turbulence. Une dizaine de minutes plus tard, Mike Portnoy et les autres musiciens de Dream Theater accompagnent cet orchestre pour continuer et conclure magnifiquement ce morceau toute au long des 42 minutes qu'il fait et enchaîner par 2 morceaux plus calmes : Vacant et The answer Lies Within. Sacrified Sons réveil un peu le public avant que ce dernier soit sous le charme du solo de clavier de Jordan Rudess introduisant magnifiquement le très plannat Octavarium.
Après ce second set de toute beauté Dream Theater revient pour un rappel et interprête Metropolis concluant de la plus belle des manière une soirée et une tournée sans doutes érrintante et innoubliable pour le groupe dont les fans garderont un souvenir mémorable.

Au final, j'ai juste quelques petits repproches à signaler mais n'entâchent aucunement ce fabuleux concert : J'aurais bien aimé entendre The Spirit Carries On avec l'orchestre, Peruvian Skies (sur le premier set), Learning to Live (en rappel) et une chanson autre que Vacant pour représenter l'album Train of Through même si je reconnais que les morceaux où le groupe est accompagné de l'orchestre ont été judicieusement choisis. Les 8000 chanceux ayant assisté à ce concert ne l'oublieront pas de si tôt.

Setlist :


Disque 1 :
The Roots of All Evil (8"21) Cliquez ici pour écouter le titre
I Walk Beside You (4"11)
Another Won (5"22)
Afterlife (5"47)
Under a Glass Moon (7"29)
Innocent Faded (5"32)
Cliquez ici pour écouter le titre
Raise the Knife (11"43)
The Spirit Carries On (9"44)

Disque 2 :
Six Degrees of Inner Turbulence (41"22)
Vacant (3"02)
The Answer Lies Within (5"36) Cliquez ici pour écouter le titre
Sacrified Sons (10"36)

Disque 3 :
Octavarium (26"38)
Metropolis (10"37)
Cliquez ici pour écouter le titre

Petite info supplémentaire pour les fans :

Les salles de concert de New York sont particulièrement strictes, et surtout le Radio City Music Hall qui demande 10000 dollars d'amende par minute de dépassement du couvre-feu (fixé à 23h). Ces conditions sont bien évidemment connues à l'avance. Dream Theater ayant quitté la scène à 23h03, ils ont bien été sanctionnés d'une amende de 30000 dollars. Cela explique la rapidité avec laquelle Dream Theater a démarré le rappel et pourquoi le salut au public à la fin du show a été écourté. Mike en a même oublié de retirer son oreillette... Le show a bien été calibré pour durer 3 heures, mais ces 3 minutes de décalage s'expliquent par le retard au début du show et à la reprise du deuxième set. En fait, l'amende a bien été payée, mais par le promoteur et le manageur qui, réellement satisfaits du concert, l'ont déduite de leur profits.

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shinobipark 05/09/2006 13:17

J'aime beaucoup la petite info en + en fin d'article ! On comprend mieux comme ça. Biz.

Tyler 05/09/2006 14:02

J'ai mis cette petite note supplémentaire car j'avais trouvé que le groupe se barrait un peu genre "bon bah on a fini, un petit salut et on s'casse.". Après avoir lu ça je comprend mieux pourquoi ils sont un peu partis comme des voleurs et donc je ne k'ai pas mentionné dans les petits repproches (10000 $/minute, ça fait cher le salut !!!!).Voilà, tu sais tout (lol). Bizzz ;-)