Saw IV : Y a t'il une vie après la mort ?

Publié le par Tyler

saw4.jpgCela faisait longtemps que je n'avais pas parlé de cinéma. Et pour cause, souvent en retard dans mes visionnages, il était souvent inutile de faire un résumé d'un film qui ne va plus rester à l'affiche très longtemps. J'ai donc profité de ma petite semaine de repos (et oui, ça fait du bien de temps en temps) pour aller un peu voir l'actualité des salles obscures. Et cette actualité commence par Saw 4 qui va faire rougir de sang nos écrans.

 


Depuis le succès inespéré de Saw, le petit film choc est devenu une véritable franchise qui, depuis 3 ans, pointe le bout de son nez durant la période d'halloween (avec le décalage, on arrive, en France, à la fin de l'année) histoire de mettre nos nerfs à rude épreuve. La fin du 3ème opus laissait penser que le cauchemar de pauvres innocents (pas si innocents que ça) allait s'arrêter avec la mort du Jigsaw Killer mais il n'en est rien. Hollywood est passé maître dans l'art de ressusciter les morts, remonter le temps et rendre crédible (??) le plus incroyable des scénarios du moment que permette à une franchise de vivre (et de remplir les caisses). Qu'allait-on nous réserver pour Saw 4 ?

saw4b.jpg Les 10 premières minutes nous plongent tout de suite dans l'ambiance avec l'autopsie de John Kramer (alias le Jigsaw Killer) dont aucun détail ne nous est épargné. Place ensuite au désormais (classique) piège de début de film avec un machine sensé rapprocher mortellement deux êtres dont l'un est bouche cousue (sans mauvais jeu de mot) et l'autre yeux cousus. Mais je ne vous en dis pas plus.

L'histoire va donc tourner autour du commandant Rigg qui sera forcé, pour lutter contre son obsession, à participer au jeu macabre laissé par John Kramer. Il devra en moins de 90 minutes tenter de retrouver (et de sauver) l'inspecteur Hoffman en participant à un jeu de pistes (machiavéliques). A ses trousses, les détective Strahm et Perez tentent eux aussi de stopper ce jeu en interrogeant Jill, l’ex-femme de John Kramer.

Après nous avoir montré l’envers du décor dans Saw III, ce quatrième opus s’intéresse au passé de John Kramer et à la façon dont il est devenu le très célèbre Jigsaw Killer. Oscillant entre passé et présent, le film se laisse voir avec plaisir et tension mais avec un final qui se veut surprenant mais qui est finalement bien terne. Dommage. Néanmoins, le film tient son rôle : tenir le spectateur en haleine et nous divertir.


Au fil des épisodes, le défi majeur des scénaristes a été et sera de trouver un scénario qui tient (à peu près) debout mais surtout, des pièges toujours plus gores, horribles et machiavéliques les uns que les autres. Alors même si la franchise Saw a perdu son âme dès le second volet, laissant échapper tout le charme et la magie du premier épisode, c'est toujours avec plaisir que je me rends au cinéma pour voir chaque épisode. D'autant plus que Saw V et Saw VI sont en chantier. J'en frémis d'avance...

Pour en appétit, voici deux bandes annonce du film :

  


Le film est sortit le 21 novembre sur nos écrans.

A lire aussi, la critique de Xav.

nti_bug_fck

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

shinobipark 01/12/2007 20:42

Maintenant que je l'ai vu j'ai pu lire ta critique ! Un peu moins emballé que toi et pour cause : je ne suis pas du tout certaine d'avoir compris la chronologie de cette épisode ^^ Bises.

shinobipark 25/11/2007 11:07

Je préfère ne pas lire... puisque je vais sans doute aller le voir aussi ! Bises.

shin haiah 23/11/2007 15:48

Bonjour , j'ai ha^te de le voir, j'avais adoré les 3 premiers ... :)