Tryo fête ses 10 ans

Publié le par Tyler

2 mois jour pour jour après le (fabuleux) concert de Dream Theater, je retournais au Zénith non pas pour y voir un autre concert de métal. Non, cette fois ci, j'y retournais pour un anniversaire : celui de Tryo (totalement différent comme style musical, non ?) pour ses dix ans de musique (et de plaisir auditif). du 6 au 9 décembre, le groupe enflamme le Zénith durant 4 jours de folie.



Entrée dans la salle aux alentours de 19h, direction la fosse. Début du show vers 19h30-20h. Deux premières parties, quelques animations et une séance de publicité plus tard (décidément une habitude au Zénith !!!!), Tryo fait son apparition. Sur scène, non. Après nous avoir feinté en plaçant de silhouettes en carton, c'est dans le public qu'apparaissent Manu, Mali, Daniel et Guizmo. Jouant un medley de leurs 3 albums, le groupe fait un tour au milieu des fans pour finalement monter sur scène et ainsi fêter dignement les 10ans du groupe.
Un concert placé sous le signe de la fête et de la bonne humeur (comme toujours avec Tryo) avec pour accompagner la musique des animations (une femme monte, attachée à des rubans qui tombent du ciel), des invités divers (dont le plus connu est La Rue Kétanou), des montages vidéos (avec M notamment), des surprises et un public déchaîné (et enfumé).
Jouant quelques classiques (L'hymne de nos Campagnes, La Misère d'en Face, Monsieur Bibendum, les Extrèmes, La Main Verte et j'en passe...), le groupe à su faire évoluer ses chansons sur scène, ce qui donne une autre vision de la chanson (les versions live de Désolé pour hier soir et Recréation sont quand même particulièrement réussies).
Le seul point négatif pourrait être que de se retrouver dans une grande salle brise le côté intimiste qui faisait le charme de la série de concert qu'il y a eu au Cabaret Sauvage, mais le concert exceptionnel qu'ils nous ont livré hier, n'aurait pas pu être possible dans une aussi petite salle que le Cabaret.

A final, pour ses 10 ans, Tryo nous a offert un spectacle avoisinant les 3h30, sans aucun temps morts et à hauteur du Zénith. Autant dire qu'ils se sont littéralement lachés et tout cela pour notre plaisir.



Près d'un ans et demi après leur dernier passage à Paris, le groupe prouve (une fois de plus) qu'il est on ne peut plus à l'aise sur scène, au contact du public (public qui d'ailleurs le leur rend bien). Les malchanceux qui n'auront pas eu la chance d'y assister seront certainement déçus. Les autres, seront aux anges.

J'ai aussi mis les photos du concert du 6 décembre sur le blog. J'espère qu'elle satisfairont vos petits yeux curieux. Merci à Tryo pour cette merveilleuse soirée et encore...



BON ANNIVERSAIRE

Publié dans Musique

Commenter cet article

Adi 29/01/2006 15:48

Ah bah decidement !Bon bah moi j'ai vu Tryo au Zenith pour les 10 ans egalemment (cado de ma cherie ^^) mais a priori pas le meme jour vu que les invites etaient les Wriggles (tres sympa) et surtout les Ogres de Barback !! (mon groupe prefere en invite ca fait plaisir !)Tres bon concert, tres genereux, c'etait assez enorme.

Tyler 04/02/2006 23:28

Effectivement, les invités étaient différents à chaque date mais aux vues de ton commentaire, je pense que comme moi, tu as passé une très bonne soirée...

tyflow 11/12/2005 22:37

Alala, comme j'avais regreté de ne pas m'être rendue au cabaret sauvage, d'autant plus après avoir écouté ce très bon live qu'était "de bouches à oreilles". Pour réparer cette monumentale erreur, j'ai accompagné le Tyler au zenith (c'est un habitué des lieux, il s'y trouvait déjà il y a peu de temps comme vous le savez). Et c'est pour la première date à Paris de la tournée d'anniversaire que nous sommes allés voir de plus près Mali, Manu, Guizmo et Daniel pour un live à la mise en scène très divertissante et qui a permit à tous les fans de ce groupe engagé d'entonner tous leurs tubes dont on ne se lasse pas d'ailleurs. (je ne devrais pas faire des phrases aussi longues, c'est pénible pour la lecture ...)
Enfin voilà, tous ça pour dire que Tryo c'est que du bonheur, et que les absents, même s'ils ont vraiment eu tort pourront toujours se ratrapper sur le DVD pour admirer les magnifiques jambes de la belle Sophie ... mdr